samedi 25 février 2017

mardi 21 février 2017

Les stéréotypes sur les Espagnols

Ils vivent en décalage ; ils dorment beaucoup ; ce sont de gros fêtards ; ils travaillent peu. Voici quelques uns des principaux clichés véhiculés par l'image des Espagnols vus depuis l'étranger. Une image éloignée de la réalité mais qui a la vie dure, même si nombreux sont ceux qui pointent du doigt la principale cause de cette mauvaise réputation : les horaires bien particuliers des Espagnols.


Le journal New York Times passe en revue les préjugés des étrangers au sujet du mode de vie des Espagnols La première surprise sont les horarires: à 22h en semaine, heure à laquelle se préparent à aller au lit la majorité des Européens, leurs voisins espagnols passent tout juste à table. "

Les témoignages des Américains, et d'autres nationalités étrangères, par rapport au rythme de vie des Espagnols se rejoignent sur un point : leur surprise quant aux horaires des programmes télévisés. La programmation culturelle et sportive proposée au téléspectateurs ibériques ne les incite pas à changer leurs horaires ou à se coucher plus tôt. Les films ou les programmes diffusés les soirs en semaine démarrent entre 22h et 22h40, une aberration pour la plupart des Européens pour qui la programmation télévisée de première partie de soirée vient de prendre fin. Même constat pour les matchs de football, le sport le plus suivi en Espagne : avec des rencontres télévisées en direct qui se terminent à minuit ou une heure du matin, difficile pour les Espagnols de se coucher tôt, surtout pour eux qui ont l'habitude de visualiser les rencontre ensemble chez un ami ou au bar du coin. 

Premier mythe à tomber : celui de la sieste. La majorité des étrangers s'imaginent que les Espagnols font une sieste quotidienne après le déjeuner en milieu de journée, une coutume qu'ils considèrent incontournable de la vie espagnole. Si cette sieste était historiquement réalisée par les travailleurs espagnols pour se reposer lors des heures les plus chaudes de la journée, elle est peu pratiquée en semaine aujourd'hui. Lorsqu'ils travaillent, très peu d'Espagnols font cette fameuse sieste de nos jours.

D'autre part, si les Espagnols se couchent bien plus tard que leur voisins européens, cela est un fait, ils ne se lèvent pas plus tard pour autant. Le travail et les obligations de la vie moderne les poussent à se lever et à démarrer leur fonctions aux mêmes heures qu'ils le feraient en France par exemple. En conséquence, les Espagnols dorment moins que le reste des Européens 72% des Espagnols interrogés vont au lit entre 23h et 1h du matin, alors que 53% d'entre eux doivent se lever avant 8h.

Les Espagnols sont fêtards et fainéants. Voilà un autre cliché bien éloigné de la réalité. Les Espagnols travailleraient 1691 heures en moyenne par personne et par an. Cela représente 209 heures de travail en plus par rapport aux Français qui travaillent 1482 heures en moyenne, et 320 heures de plus que les Allemands (1371 heures en moyenne).En revanche, bien que les employés Espagnols travaillent plus, ils sont moins productifs ; cela pourrait s'expliquer par le fait qu'il dorment moins, le sommeil étant un élément essentiel pour la santé et les performances des travailleurs selon les spécialistes. 

Source:lepetitjournal.com (janvier 2017)

lundi 20 février 2017

Dessin d'enfant


Cliquez sur l'image pour faire un exercice de compréhension orale. Écoutez le texte trois fois et mettez les phrases dans l'ordre d'après le mode d'emploi.

mercredi 15 février 2017

Le Français va progresser dans l'avenir

Le nombre de francophones est celui qui a progressé le plus rapidement (en pourcentage) au monde entre 2007 et 2010 : il a augmenté de 10% passant de 200 à 220 millions de personnes. 
Selon le rapport de l'OIF (Organisation internationale de la francophonie), la tendence continue car le nombre de personnes qui parle le français a connu une progression spectaculaire, passant de 220 millions en 2010 à 274 millions en 2014.
La population francophone devrait passer de 3% de la population mondiale en 2000 à plus de 8 % de la population mondiale en 2050. 
Des prévisions indiquent que la population anglophone (langue maternelle) diminuera proportionnellement par rapport au chiffre de la population mondiale, passant de 9 % en 2000 à moins de 5 % d'ici 2050.
Source: secouchermoinsbete.com, francophonie.org

mardi 14 février 2017

Les coutumes de la Saint-Valentin

Comme beaucoup de fêtes anciennes, la saint Valentin s'accompagne d'un certain nombre de coutumes dont les plus connues sont :

Un oiseau pour un mari
le moineau
le chardonneret
le rouge-gorge
La principale coutume de la saint Valentin est celle liée au futur mari : " un oiseau pour un mair ". Autrefois la Saint Valentin était l'occasion pour les jeunes filles de tenter de deviner quel mari leur était destiné. Voir le jour de la saint Valentin un moineau était le signe d'un mariage heureux avec un homme peu fortuné, un rouge-gorge indiquait le mariage avec un marin, et voir un chardonneret présageait un mariage heureux avec un homme riche. Bien entendu rien n'a encore été prouvé quant à la méthode.
Pour que cette prédiction ait un sens on doit se promener dans un lieu où se trouvent les 3 oiseaux. En ville les moineaux sont fréquents, mais pour les chardonnerets il faut trouver un parc, une forêt ... un petit coin de campagne. 

La saudée en Lorraine

La saudée est une tradition lorraine ancienne. Le 14 février les jeunes hommes inscrivaient sur une liste le nom de l'élue de leur coeur qu'ils choisissaient comme Valentine. Ils offraient des petits cadeaux à leur Valentine pendant une année entière. Lorsqu'une jeune fille était choisie par plusieurs garçons, ces derniers devaient plaider leur cause devant un "tribunal", le vainqueur pouvait alors offrir des cadeaux à sa Valentine.

Le mouchoir

Autrefois les occasions d'intimité entre les jeunes filles et les jeunes hommes étaient peu fréquentes. Comme il n'était pas toujours facile aux jeunes filles de faire comprendre leurs sentiments à l'élu de leur coeur elles avaient pris l'habitude de faire tomber un mouchoir aux pieds de leur futur Valentin afin d'attirer son attention.

Le X pour le baiser

A l'époque où peu de gens savaient écrire, le X tenait lieu de signature. Il ne s'agit pas d'une simple croix en bas d'un document, mais d'un serment sur la croix de Jésus-Christ. Cette croix avait la valeur d'un baiser sur la croix. Peu à peu l'habitude a été prise de signer les cartes et mots de saint Valentin d'une croix pour symboliser un baiser.




Les cadeaux de la Saint Valentin

Peu à peu un certain rituel c'est instauré le jour de la Saint Valentin. Les amoureux ont pris l'habitude de s'échanger des messages tendre, des petits cadeaux et de partager un repas en amoureux !
Les cadeaux de Saint Valentin traditionnels sont les cartes, les mots tendres, les chocolats et les fleurs, mais tous les cadeaux sont permis le jour de la fête des amoureux !

Source:teteamodeler.com

vendredi 10 février 2017

Les sentiments


On peut exprimer les sentiments de différentes façons. Cliquez sur l'image, regardez le vocabulaire et choisissez le niveau de difficulté de l'exercice